Comment aménager un fourgon ?

Sachez qu’aménager un fourgon peut se faire soi-même avec une bonne dose de motivation. On ne va pas se mentir sur ce sujet, c’est un travail qui demande beaucoup d’effort surtout pour parfaire les moindres détails ; il est donc assez épuisant. Mais une fois terminé, outre l’avantage de réaliser un peu d’économie sans devoir recourir au service d’un spécialiste ; il vous offrira une sensation de liberté et un sentiment d’accomplissement. Néanmoins, vous avez besoin de quelques notions de base pour arriver à bout de l’aménagement avant de profiter d’un moment d’évasion en tout confort dans votre camping-car fraîchement sorti du garage.

La préparation : une première étape pour un agencement réussi

Comme tout projet bien étudié, la création du plan de travail à réaliser vous permettra de vous projeter dans le résultat éventuel avec des proportions bien précises de chaque matériel à installer. Une fois cette étape primordiale terminée, passez au désencombrement total du fourgon. Enlevez les caches sur les portes et cloisons ; ensuite, les plastiques et doublures au plafond pour mettre le véhicule à nu. Équipez-vous d’un ruban adhésif et faites un marquage de l’emplacement des divers équipements au sol pour vous rendre compte de la faisabilité du projet. C’est d’ailleurs durant cette phase de préparation que vous devriez créer des ouvertures telles qu’un lanterneau, un toit ou des aérations, non seulement pour avoir un espace bien lumineux, mais aussi pour éviter l’humidité et la condensation. Parallèlement à cela, appliquez de l’antirouille avant d’installer les fenêtres ou les grilles avec des joints bien étanches. D’ailleurs, aménager un fourgon implique aussi de respecter quelques règles et normes de sécurités pour garder la carrosserie en parfait état.

L’isolation et l’habillage des parois du fourgon

Pour garder une température ambiante et ne pas laisser votre véhicule en un four en été ou un réfrigérateur en hiver ; une bonne isolation thermique est requise. Les matériaux utiles pour y parvenir sont nombreux, mais le prix varie selon sa qualité ainsi que son efficacité. Plusieurs options sont à votre disposition : la laine de roche ou laine de verre est reconnue pour sa performance en matière d’isolation thermique avec un coût abordable. Pourtant, ce n’est pas un isolant idéal contre l’humidité et elle a tendance à se tasser après quelques vibrations. Pour une solution plus pratique et efficace, opter pour le polystyrène extrudé requiert néanmoins d’avoir un peu plus de budgets pour s’en procurer à part une isolation sonore qui laisse à désirer. Un dernier choix, les isolants multicouches ou minces sont plus faciles à installer avec une souplesse remarquable qui épouse aisément les formes arrondies. Son prix est quand même assez élevé en plus du fait qu’il n’insonorisera pas totalement le fourgon. Pour un choix plus judicieux, il est préférable de se renseigner sur l’équivalence thermique.

L’installation électrique : un détail à ne pas oublier

La création d’un schéma électrique est une étape importante pour aménager un fourgon avec le privilège de profiter des prises électriques et des réfrigérateurs. À l’exception, pour un voyage sans appareils électroménagers ni un chauffage à bord ; il est inutile de passer par cette phase. Faites toutefois attention ; avec une telle tâche, vous n’avez pas le droit à l’erreur. Si vous n’êtes pas suffisamment agile dans ce domaine, il est nettement mieux de payer pour le service d’un professionnel qui garantira un système plus rassuré. Avant de vous lancer au schéma électrique ; listez les équipements à utiliser qui nécessitent une source d’énergie électrique. De ce fait, vous pouvez procéder au calcul de vos besoins en voltage. Passer ensuite par l’installation d’une batterie auxiliaire et d’un tableau électronique avant d’effectuer les branchements avec des matériaux et outils adaptés. Si la deuxième batterie n’arrive pas à subvenir vos besoins en ressources ; l’utilisation des panneaux solaires est aussi une bonne option. Cependant, cela demande assez de place sur le toit de votre fourgon et évidemment, du budget.

Savoir choisir le système de chauffage

Pour aménager un fourgon avec la possibilité de profiter d’une évasion durant les saisons d’hiver, l’installation d’un système de chauffage est indispensable. Outre le chauffage électrique qui ne fera qu’une bouchée de l’énergie de votre batterie ; le chauffage appoint fonctionne avec une cartouche à gaz. Vous pouvez en disposer un avec un prix compris entre 25 à 100 euros sans avoir à passer par des démarches d’homologation après sa mise en place. Le chauffage au diesel comme son nom l’indique marche avec un système à eau ou à air qui viendra immédiatement puiser dans le réservoir du fourgon. Il fonctionne sur 12 V ou 24 V et n’est vraiment pas une option pour les budgets limités. Et si le chauffage à gaz n’est pas mis en vain ; la ventilation doit être assurée avec perfection lors de l’aménagement pour éviter l’excès de monoxyde de carbone. Certes, il faudra assez de place pour les bouteilles de gaz ; mais, c’est un système qui a l’avantage d’être très silencieux.

Consulter un grossiste en ligne pour l’achat de sacs et de sachets
Trouvez le centre commercial parfait pour vous !